Rue Aux Enfants 2023

Le vendredi 5 mai 

De 14h à 18h30 

Au quartier St Lucien, allée des Acacias

Qu’èsaquo ?

Reconquête de l’espace public

Ce projet national vise à la réappropriation par les habitants d’un espace urbain fermé ponctuellement à la circulation motorisée, espace qui devient accessible, sécurisé et propice à la tranquillité pour les enfants et pour tout individu.

Dans cette rue, vous y trouverez – gratuitement – des activités ludiques, éducatives, créatives, artistiques, sportives et libres ainsi que des animations et des ateliers.

 

Tous acteurs : implication, partage, rencontres

Rue pour les enfants…

Dans cet espace sécurisé, les enfants peuvent découvrir leur environnement avec tranquillité. C’est l’occasion pour eux de se confronter au réel, de s’affirmer, de grandir. Une conviction ressort de ce projet : « il est impératif dattribuer aux enfants la place qui leur est due dans leur ville« . La rue aux enfants est un lieu d’apprentissage qui permet aux enfants et aux adultes de se rencontrer et de jouer… dans la rue.

…et pour tous : rue citoyenne

Cette rue est destiné aux enfants mais pas seulement ! Riverains, habitants de rue avoisinantes et de la ville, familles, jeunes et adultes, collectivités et partenaires, tous sont acteurs de ce projet : aussi bien dans l’élaboration de celui-ci, que dans sa participation.

Cet événement encourage l’expression et l’implication de chacun ainsi que la gestion et le devenir de leur environnement quotidien.

Petits gestes éco-responsables

Tout en carton

La Ludo Planète réitère avec cette métamorphose de la rue en carton. L’idée est de réutiliser des déchets et des morceaux de carton afin de leur donner une seconde vie.

Modes de transports actifs

Dans cet espace, la circulation motorisée est interdite, et c’est exceptionnel. C’est donc l’occasion d’utiliser d’autres modes de transport dits « actifs » tels que la marche, le vélo ou encore le roller.

« Rues aux enfants, Rues pour tous, n’est pas qu’un slogan, c’est le premier principe de la ville hospitalière, de la sociabilité ordinaire, de la solidarité élémentaire, de ce qui fait ensemble. »

 

Thierry Paquot – Professeur et philosophe de l’urbain